ICI Radio-Canada Première

Matins sans frontières

Matins sans frontières rss

En semaine à 6 h à 9 h

Charles Lévesque

Matins sans frontières

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
1234
5
6
7891011
12
13
14
15161718
19
20
21222324
25
26
27
28293031
 
 

Les meilleurs moments : Émission du lundi 14 décembre 2015


Société

Le Collège Boréal a accueilli une famille de réfugiés syriens

Nil Parent parle de l'accueil des réfugiés syriens au Collège Boréal
Nil Parent parle de l'accueil des réfugiés syriens au Collège Boréal     Photo : ICI Radio-Canada/Marine Lefèvre

Le Colllège Boréal a accueilli une première famille syrienne la semaine dernière. Charles Lévesque en a parlé avec Nil Parent, coordonnateur des services d'établissement au Collège Boréal. 
 
C'est une famille de six personnes qui est arrivée à l'aéroport de Windsor jeudi dernier. « L'accueil s'est très bien déroulé. Ils sont très contents d'être chez nous. », a dit M. Parent. La communication a été facilité avec l'équipe du Collège Boréal, car plusieurs travailleurs d'établissement sont arabophones et deux sont d'origine syrienne. 
 
M. Parent a souligné qu'il y avait à Windsor cinq agences financées par le gouvernment. « C'est le Multicultural Council qui accueille, mais il fait appel aux services des agences comme le Collège Boréal pour les aider.  » Le Collège Boréal offre un service général, « nous voyons à l'inscription au service de santé, logement, travailleurs d'établisement dans les écoles. » 
 
« La clé du succès, c'est la langue. » 
 
M. Parent a indiqué que les Syriens sont en général bien éduqués et qu'ils ont certains talents. Il estime d'ailleurs qu'avec les compétences linguistiques, ils vont pouvoir intégrer le marché du travail relativement aisément. « Au Collège Boréal, on les encourage à suivre les cours de langue et à pratiquer leur anglais.  » 
 
En outre, M. Parent a précisé qu'à Windsor l'intégration serait plus facile parce qu'il y a une communauté syrienne importante. 
 
Les gens qui veulent aider doivent appeler le 311. C'est la Ville de Windsor coordonne tous les efforts d'aide et de secours.  
 
D'ici le mois de février, jusqu'à 500 familles pourraient arrivées à Windsor. M. Parent a toutefois précisé que peu d'information n'avaient été donnés. « On ne sait pas qui ni combien ni quand ils vont arriver », a conclu Nil Parent.

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
1234
5
6
7891011
12
13
14
15161718
19
20
21222324
25
26
27
28293031
 
 

Réseaux Sociaux Matins sans frontières Radio-Canada Ontario