Le Portugal attend l'aide étrangère pour combattre les feux de forêt mortels

Plus de 2700 pompiers tentaient de maîtriser les feux de forêt qui brûlent au nord-est de Lisbonne, la capitale du Portugal, dont un brasier qui a fait 62 morts. Des renforts envoyés par l'Union européenne - notamment des bombardiers à eau arrivant de France, d'Espagne et d'Italie - sont attendus sous peu, pendant que les dirigeants portugais sont attaqués de toutes parts pour ne pas avoir fait plus pour empêcher la tragédie. (AP)