Quelque 37 000 salariés d'AT&T déclenchent une grève

Les salariés, qui représentent moins de 14 % de l'effectif total du deuxième opérateur de téléphonie mobile aux États-Unis, déclenchent une grève de trois jours après l'échec des négociations avec la direction d'AT&T. Les travailleurs, membres du syndicat Communications Workers of America, réclament des hausses de salaires permettant de faire face à une augmentation du coût de l'assurance maladie et des horaires de travail plus justes. C'est la première fois que les travailleurs de la division téléphonie mobile d'AT&T font la grève. (Avec Reuters)