Une étape de plus vers un TGV entre Toronto et Windsor

La première ministre ontarienne, Kathleen Wynne, a entre les mains un nouveau rapport de faisabilité qui l'amène à considérer le développement d'un train à grande vitesse. La nouvelle ligne ferroviaire pourrait ainsi compter quatre stations additionnelles entre les points de départ et d'arrivée. La première phase du projet, qui relierait Toronto à London, serait terminée en 2025 et la liaison finale vers Windsor serait achevée en 2031. Le coût du projet est évalué à près de 20 milliards de dollars. (avec PC)