Le gouvernement socialiste français accuse l'extrême droite d'« instrumentaliser » l'attentat à Paris

Le premier ministre socialiste Bernard Cazeneuve a accusé la candidate de l'extrême droite à la présidentielle, Marine Le Pen, d'« instrumentaliser » l'attentat d'hier, à Paris, pour « alimenter la peur » et « diviser » à des fins politiques. (Avec AFP)