Le Bloc québécois veut s'attaquer aux logos des organisations criminelles

Les membres d'organisations criminelles ne devraient plus pouvoir s'afficher publiquement, selon le Bloc québécois. Le député de Rivière-du-Nord, Rhéal Fortin, a déposé un projet de loi à la Chambre des communes pour rendre illégal le port d'emblèmes de groupes criminels. Un tel projet de loi pourrait s'appliquer aux groupes de motards criminels, comme les Hells Angels, aux gangs de rue et à toute autre organisation reconnue pour ses activités criminelles. (PC)