Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page

La SQ admet un « bris dans la chaîne de commandement » dans la gestion de la situation sur l'A-13

Cela confirme que le ministère de la Sécurité publique et le ministre n'ont pas été informés de la situation. Le soir des événements, un premier rapport du Centre des opérations gouvernementales a été reçu (par le Ministère et le ministre) vers 18 h. Il fait état de la situation, sans toutefois relever celle de l'A-13. Le deuxième rapport du Centre des opérations gouvernementales a été reçu (par le Ministère et le ministre), à la demande du cabinet, vers 6 h. Ce sont les seules communications au ministre pendant l'événement, précise le cabinet.