Les sociétés d'assurance de personnes se limiteront dans leur recours aux tests génétiques

Ils se préparent à ajuster le code de conduite de leur industrie afin que les consommateurs ne soient plus obligés de dévoiler les résultats de tests génétiques lorsqu'ils demandent des couvertures de 250 000  $ ou moins. Le changement entrera en vigueur le 1er janvier 2018. Selon l'Association canadienne des compagnies d'assurances de personnes, 85 % des polices d'assurance vie offrent une protection de 250 000 $ ou moins. (Avec PC)