Rex Tillerson durcit le ton face à Moscou

L'homme choisi par Donald Trump comme prochain secrétaire d'État des États-Unis a durci le ton face à la Russie. Rex Tillerson, l'ancien président et chef de la direction du géant des hydrocarbures Exxon Mobil, a déclaré mercredi que la Russie constitue un « danger » et qu'il aurait été en faveur d'une réplique musclée à l'annexion de la Crimée par Moscou en 2014. (AP)