Aller au contenu principal

Raymond Lévesque

Parcours de vie

Nom Complet :
Raymond Lévesque
Date de naissance :
Lieu de naissance :

Montréal, Québec

Profession :

Auteur-compositeur-interprète, chansonnier, comédien, poète, monologuiste, pamphlétaire, romancier et auteur de théâtre

Chansons :

Flâner, Le cœur du bon Dieu, Le vieux de mon village, Il ne faut jamais se promener les pieds dans l'eau et La nuit s'en vient (enregistrées par Fernand Robidoux en 1949); Les trottoirs (enregistrée par Eddie Constantine en 1954); La famille (1954); Une petite canadienne (enregistrée par Dominique Michel en 1954); À Rosemont sous la pluie (enregistrée par Guylaine Guy en 1956); Monsieur Balzac (enregistrée par Bourvil en 1956); Les voyages (enregistrée par Barbara et Jean Sablon); Quand les hommes vivront d'amour (enregistrée par Eddie Constantine en 1956)

Radio :

Grand-maman Marie (Radio-Canada, 1949-1951); Paulette et Raymond (CKAC, 1950); Raymond Lévesque et ses chansons (CHLP, 1951)

Télévision :

Mes jeunes années (Radio-Canada, 1952-1953)

Livres :

D'ailleurs et d'ici (autobiographie, 1987); De voyages et d'orages (1990); Ketchup (1994); Paix sur la terre aux hommes de bonne volonté (1997); Le P'tit Lalonde (2000)

Prix et récompenses :

Prix de l'ADISQ pour son œuvre (1980); prix CIEL/Raymond-Lévesque (1986); médaille Jacques-Blanchet (1996); prix Denise-Pelletier (1997); chevalier de l'Ordre national du Québec (1997); Prix du Gouverneur général (2005, refusé pour des raisons politiques); prix Bene Merenti de Patria (2005, pour avoir refusé le Prix du Gouverneur général); médaille d'honneur de l'Assemblée nationale du Québec (2012)

Biographie

Né à Montréal le 7 octobre 1928, Raymond Lévesque étudie le piano et l'art dramatique alors qu'il est adolescent. Il découvre l'univers des cabarets de la rue Sainte-Catherine, quartier chaud de l'époque, en travaillant comme garçon de table. Déjà, il écrit des chansons, qu'il présente à quelques interprètes dans l'espoir qu'ils les chantent. Malheureusement, plusieurs optent plutôt pour des succès américains ou français, un pari moins risqué. C'est Fernand Robidoux qui, le premier, voit son talent et l'invite à son émission de radio pour qu’il y interprète quelques chansons.

Au cours des années 50, Raymond Lévesque s’exile quelques années à Paris avant de se faire connaître avec la chanson Quand les hommes vivront d'amour. À son retour au Québec, il se joint à d'autres auteurs-compositeurs-interprètes pour fonder le groupe Les Bozos. Il saura ensuite s'imposer comme artiste polyvalent, étant tout à la fois compositeur, auteur, interprète, pianiste, poète, romancier, dramaturge, comédien et pamphlétaire. Atteint d'une profonde surdité depuis les années 80, il doit abandonner graduellement l'interprétation. À ce jour, on estime qu'il a écrit plus de 500 chansons.

Logo Personnalités

Photographies

Entrevue Magazine

Lire l'entrevue complète

0/0