Aller au contenu principal

Guy Latraverse

Parcours de vie

Nom Complet :
Guy Latraverse
Date de naissance :
Lieu de naissance :

Chicoutimi

Profession :

Imprésario et producteur

Fratrie :

Louise Latraverse (actrice), Michèle Latraverse et Marc Latraverse (imprésario)

Artistes représentés :

Jean Lapointe, Claude Léveillée, Jean-Pierre Ferland, Robert Charlebois, Diane Dufresne, Louise Forestier, Yvon Deschamps, Daniel Lemire, Pierre Verville, Charles Aznavour, Petula Clark, Julien Clerc, Léo Ferré, Raymond Devos, etc.

Autres réalisations :

Producteur de L’Osstidcho, fondateur du Gala de l’ADISQ, cofondateur des FrancoFolies de Montréal

Prix et récompenses :

Chevalier de l’Ordre national du Québec, Officier de l’Ordre du Canada, prix Hommage au Gala des prix Gémeaux et au Gala de l’ADISQ

Surnom :

Le père du show-business québécois

Particularité :

En 1986, il a appris qu’il était maniacodépressif et s’est engagé depuis à faire connaître la maladie mentale.

Biographie

Guy Latraverse est né à Chicoutimi en 1939. Jeune étudiant, il est déjà très impliqué dans son milieu scolaire comme président de la fédération étudiante des collèges classiques de Montréal. Alors intéressé par le droit, il commence sa carrière d’agent d’artistes tout à fait par hasard, en acceptant d’aider Claude Léveillée dans la négociation de ses contrats de spectacles. Ses grandes qualités humaines, son ambition et son amour pour les artistes font de lui un imprésario recherché et, rapidement, il devient l’agent d’une multitude d’artistes, tels que Robert Charlebois, Yvon Deschamps, Jean-Pierre Ferland et Diane Dufresne. En 1968, il produit le spectacle mythique L’Osstidcho, qui est encore gravé dans la mémoire collective des Québécois.

Guy Latraverse devient aussi, dans les années 60, celui qui fait découvrir au public du Québec les grands noms de la chanson française en organisant spectacles et tournées pour Dalida, Mireille Mathieu, Michel Fugain, Charles Aznavour, Gilbert Bécaud, Léo Ferré, Salvatore Adamo et plusieurs autres.

En parallèle à son travail d’imprésario, Guy Latraverse met au monde divers événements d’envergure. En 1974, il crée le premier grand collectif d’artistes (Le Lion, le loup, le renard) qui regroupe sur une même scène Gilles Vigneault, Robert Charlebois et Félix Leclerc. En 1979, il crée le Gala de l’ADISQ pour offrir visibilité et reconnaissance aux artistes et artisans de la chanson. Il produit des spectacles de Diane Dufresne dans des lieux jusqu’alors improbables pour des artistes québécois : le Forum et le stade olympique de Montréal. Il est cofondateur des FrancoFolies de Montréal, un événement au rayonnement international. D’autre part, Guy Latraverse participe à la fondation de l’Association des dépressifs et des maniacodépressifs, car, après avoir souffert en silence pendant près de 20 ans, il a lui-même reçu un diagnostic de maniacodépression en 1986.

Logo Personnalités

Photographies

Entrevue Magazine

Lire l'entrevue complète

0/0