Aller au contenu principal

Gilles Latulippe

Parcours de vie

Nom Complet :
Gilles Latulippe
Date de naissance :
Date de décès :
Lieu de naissance :

Montréal

Domaines d’expression :

Comédien, humoriste, animateur et scénariste

Principales émissions de télévision :

Le zoo du Capitaine Bonhomme, Cré Basile, Rue des Pignons, Symphorien, Les Brillant, Poivre et sel, Les démons du midi.

Filmographie :

La vie heureuse de Léopold Z, Deux femmes en or, Kamouraska, Pousse mais pousse égal, Les chiens chauds.

Autre réalisation :

Fondateur du Théâtre des Variétés

Prix et récompenses :

Monsieur Télévision, prix Affection Olivier-Guimond, plusieurs trophées MetroStar, intronisation au Temple de la renommée mondiale de l’humour, membre de l’Ordre du Canada, Grand Prix de l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision, Chevalier de l’Ordre national du Québec.

Biographie

Né à Montréal en 1937, Gilles Latulippe se plaît à jouer des tours et à mémoriser des blagues pour amuser sa famille avant même de fréquenter l’école. Après des études qu’il qualifie de pénibles et interminables, il renonce à prendre la relève auprès de son père dans la quincaillerie familiale et choisit plutôt de se consacrer aux arts de la scène, particulièrement à l’humour et à la comédie.
Sa carrière démarre très rapidement lorsqu’en 1959, il incarne le rôle du frère Nolasque dans la comédie de Gratien Gélinas, Bousille et les justes. Dès lors, Gilles Latulippe ne manquera jamais de travail. Il fait le tour des cabarets de la province avec un spectacle d’humour, enchaîne les apparitions dans une multitude de séries télévisées (Le zoo du Capitaine Bonhomme, Symphorien, Les Brillant, Poivre et sel, Les démons du midi), incarne quelques rôles au cinéma et participe à plusieurs campagnes publicitaires.
En 1967, Gilles Latulippe fonde le Théâtre des Variétés, habité par le désir profond de perpétuer la tradition du théâtre burlesque. Le succès et l’achalandage constant de cette populaire salle de spectacle confirment à Gilles Latulippe et ses collègues que le style burlesque mérite sa place dans le paysage artistique du Québec.
Après plus d’un demi-siècle à faire rire son public, Gilles Latulippe s’éteint à l’âge de 77 ans des suites d’un cancer.

Logo Personnalités

Photographies

Entrevue Magazine

Lire l'entrevue complète

0/0