Aller au contenu principal

Gilbert Sicotte

Parcours de vie

Nom Complet :
Gilbert Sicotte
Date de naissance :
Lieu de naissance :

Montréal

Études :

École nationale de théâtre 

Domaines d’expression :

Comédien au théâtre, au cinéma, à la télévision

Cinéma :

Les vautours; Les bons débarras; Maria Chapdelaine; Léolo; Les pots cassés; Cap Tourmente; La vie secrète des gens heureux; Continental, un film sans fusil; Piché : entre ciel et terre; L’instinct de mort; Le vendeur; Louis Cyr : l’homme le plus fort du monde; Miraculum; La passion d’Augustine; Paul à Québec. 

Théâtre :

Les beaux dimanches; Tchekhov, Tchekhova; La nuit des rois; Les grandes occasions.

Télévision :

Des dames de cœur, Un signe de feu, Bombardier, Montréal P.Q., Marguerite Volant, Urgence, Bouscotte, Fortier, Détect inc., Les sœurs Elliot, Belle-Baie, Trauma.

Activités connexes :

Voix hors champ (narration, doublage, annonces publicitaires), enseignement, membre du conseil d’administration du Théâtre Outremont.

Prix et récompenses  :

Ordre du Canada, Jutra dans la catégorie Meilleur acteur (Le vendeur et Paul à Québec), Prix du meilleur acteur au Festival du film de Mumbai (Le vendeur), Gémeaux pour le meilleur premier rôle masculin (Bouscotte, Bombardier, Des dames de cœur), prix Artis de l’artiste masculin préféré à la télévision.

Intérêts :

Cuisine et tâches domestiques

Biographie

De son propre aveu, rien ne prédestinait Gilbert Sicotte à une carrière de comédien. Participant par hasard à une production théâtrale au collège, il se découvre une fascination pour le jeu et s’inscrit à l’École nationale de théâtre. Attiré par la création, et non seulement l’interprétation, il quitte l’établissement d’enseignement pour se consacrer au Grand cirque ordinaire, une troupe de théâtre collectif fondée sur l’improvisation qui lui offre l’occasion d’explorer mille facettes du métier pendant plusieurs années.

S’ensuit une participation aux tournées du Théâtre populaire du Québec avant l’amorce d’une fructueuse carrière cinématographique dans les années 70. Le public découvre alors le grand talent de comédien de Gilbert Sicotte dans les longs métrages Ti-cul Tougas ou Le bout de la vie, Les vautours et Les bons débarras, entre autres.

Au fil des années, Gilbert Sicotte joue autant au théâtre qu’à la télévision et au cinéma. Au petit écran, son personnage de Jean-Paul Belleau dans le téléroman Des dames de cœur marque le public québécois. Notons également sa participation aux films Léolo (voix hors champ), Cap Tourmente, Le vendeur, Louis Cyr : l’homme le plus fort du monde, Miraculum et Paul à Québec.

Depuis 1987, Gilbert Sicotte enseigne l’interprétation au Conservatoire d’art dramatique de Montréal.

Logo Personnalités

Photographies

Entrevue Magazine

Lire l'entrevue complète

0/0