Aller au contenu principal

Diane Dufresne

Parcours de vie

Nom Complet :
Diane Dufresne
Date de naissance :
Lieu de naissance :

Montréal

Professions :

Chanteuse, comédienne et peintre

Discographie :

Tiens-toé ben, j’arrive; François Cousineau – Les plus célèbres musiques de films du Québec; À part de d’ça, j’me sens ben; Sur la même longueur d’ondes; Mon premier show; Maman, si tu m’voyais… tu s’rais fière de ta fille!; Olympia 78; Striptease; Turbulences; Dioxine de carbone et son rayon rose; Magie rose; Follement vôtre; Top secret; Détournement majeur; Comme un parfum de confession; Kurt Weil – Diane Dufresne et  l’Orchestre Métropolitain du Grand Montréal; Effusions.

Cinéma :

L’oreille de Joé, Une jeune fille à la fenêtre.

Prix et récompenses :

Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres de la République française, chevalier de l’Ordre de la Pléiade, Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle, chevalier de l’Ordre national du Québec, Félix Hommage pour l’ensemble de son œuvre, chevalier de la Légion d’honneur de la République française, Compagne des arts et des lettres du Québec pour sa contribution à l’essor artistique du Québec.

Bibliographie :

Mots de tête, Mémoires de Diane Dufresne.

Signe distinctif :

Tenues de scène excentriques

Biographie

Diane Dufresne, née le 30 septembre 1944 à Montréal, est reconnue comme l'une des plus grandes voix de la chanson québécoise. Au début de la vingtaine, elle commence à étudier le chant et l’art théâtral à Paris. De retour au Québec, elle enregistre son premier succès, J’ai rencontré l’homme de ma vie. On reconnaît alors son talent en France et au Québec. Le succès de l’opéra rock Starmania de Luc Plamondon, dans lequel elle incarne Stella Spotlight, confirme l’aisance sur scène et le talent marginal de la chanteuse à la fin des années 1970.

Plus tard, Diane Dufresne se met à l’écriture, tout en donnant des spectacles lors de nombreux événements et festivals. Accompagnée par l’Orchestre métropolitain, dirigé par Yannick Nézet-Séguin, elle offre une prestation remarquée des chansons de Kurt Weill en 2005. Au cours de sa carrière, la rockeuse a également tenu des rôles au cinéma et peint des toiles qui ont été exposées durant le Festival international de jazz de Montréal, entre autres. Assagie par le passage du temps, elle garde toujours une touche d'excentricité, autant dans ses choix artistiques que dans ses tenues de scène.

Logo Personnalités

Photographies

Entrevue Magazine

Lire l'entrevue complète

0/0