Aller au contenu principal

Denise Filiatrault

Parcours de vie

Nom Complet :
Denise Filiatrault
Date de naissance :
Lieu de naissance :

Montréal

Enfants :

Sophie Lorain, Danièle Lorain

Professions :

La mort d’un bûcheron; Il était une fois dans l’est; Gina; Les Plouffe; Laurence Anyways; Moi et l’autre; Les belles histoires des pays d’en haut; Les tisserands du pouvoir; Au nom du père et du fils

Réalisations :

C’t’à ton tour, Laura Cadieux; Laura Cadieux… la suite; L’odyssée d’Alice Tremblay; Ma vie en cinémascope

Scénarisation :

Chez Denise; Le 101 ouest, avenue des Pins; Denise… aujourd’hui; Moi et l’autre

Mises en scène récentes :

Cabaret; La visite de la vieille dame; My Fair Lady; Sweet Charity; Un violon sur le toit; La mélodie du bonheur; Les fourberies de Scapin; Chantons sous la pluie; Hairspray; Sister Act

Prix et récompenses :

Prix Victor-Morin, Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle, Officière de l’Ordre national du Québec, prix Jutra, Compagne des arts et des lettres du Québec

Biographie :

Quand t’es née pour un p’tit pain

Biographie

Franche, directe, colorée, impatiente et incontestablement bourrée de talent : voilà l’image que beaucoup de Québécois ont de Denise Filiatrault. Présente dans le paysage culturel de la province depuis une soixantaine d’années, elle a su prouver avec le temps qu’elle sait porter de nombreux chapeaux.

Elle entame sa carrière comme chanteuse, puis comme artiste de cabaret, notamment au sein du Beu qui rit, la troupe de Paul Berval – des années formatrices qui la mènent à la télévision. Plusieurs des émissions auxquelles elle prend part, qu’il s’agisse des Belles histoires des pays d’en haut, de Moi et l’autre et des Bye bye, marquent le Québec. Elle écrit pour la télé (Chez Denise) et monte sur scène pour jouer du Tremblay, puis elle s’aventure au cinéma en interprétant entre autres des rôles marquants pour Gilles Carle.

Se réinventant sans cesse, elle s’adonne à la mise en scène, s’attirant des critiques dithyrambiques et faisant fureur auprès des amateurs de théâtre. Autre corde à son arc : la direction artistique du Rideau Vert depuis 2004. Aujourd’hui octogénaire, Denise Filiatrault pose un regard lucide sur une carrière fructueuse qui est loin d’être terminée.

Logo Personnalités

Photographies

Entrevue Magazine

Lire l'entrevue complète

0/0