Aller au contenu principal

Albert Millaire

Parcours de vie

Nom Complet :
Albert Millaire
Date de naissance :
Date de décès :
Lieu de naissance :

Montréal

Études :

Collège de l’Assomption et Conservatoire d’art dramatique du Québec

Profession :

Acteur

Rôles marquants au théâtre :

Lorenzaccio, Tartuffe ou l'Imposteur, Hamlet, Amadeus, Dom Juan ou le Festin de pierre, Le misanthrope ou l'Atrabilaire amoureux,
La céleste bicyclette

Mise en scène :

Les sorcières de Salem, Le temps sauvage, Rhinocéros, Les grands soleils, Bilan, Les traitants, La guerre, yes sir!, Jules César, La main passe, Marche Laura Secord, Le marathon

Direction théâtrale :

Codirecteur-fondateur du Centre-Théâtre, directeur artistique adjoint du théâtre d’été Chanteclerc, directeur artistique adjoint du Théâtre du Nouveau Monde, directeur artistique du Théâtre populaire du Québec, directeur artistique du Théâtre du Bois de Coulonge, secrétaire général de l’Union des artistes et président du Conseil canadien du statut de l’artiste

Cinéma :

L'enfant prodige, Aurore, Sur le seuil, J'en suis!, Célimène et le Cardinal, La fenêtre, À corps perdu, Alfred Laliberté : sculpteur, Mustang, L'exil, La télévision est là, Le misanthrope, La vie heureuse de Léopold Z., Pas de vacances pour les idoles, Astataïon ou le Festin des morts, L'héritage, Le maître du Pérou

Personnages incarnés dans les émissions télévisées :

Au chenal du moine : Romain Cournoyer; Le courrier du roy : Michel LeNeuf; Filles d'Ève : Benoît Chatel; D'Iberville : Pierre Le Moyne d'Iberville; Quelle famille! : Guy Rougeau; Grand-papa : Raoul Gagnon; Edgar Allan, détective : Edgar Allan; Monsieur le ministre : Paul Goddefroy; La vie promise : Willie; La clé des champs : Jean-Louis Boivin; Laurier : Sir Wilfrid Laurier; À nous deux! : Gilles Saint-Pierre; Le sorcier : Hervé Dubuc; Jalna : Philippe Whiteoak; Le volcan tranquille : Épiphane Plamondon; Jamais sans amour : L'obsession : Roman Dubois; Juliette Pomerleau : Dr Bellerose; On n'est pas là pour s'aimer : Napoléon; L'héritière de Grande Ourse : Julien Beaumont; Le cœur a ses raisons : Doug Montgomery; La chambre 13 : Lebeau; Mémoires vives : Antoine Hamelin

Bibliographie :

Jean Faucher, Albert Millaire : entretiens, Montréal, Québec Amérique, 2003; Albert Millaire, Mes amours de personnages, Montréal, Les Éditions de l’Homme, 2010

Prix et récompenses :

Prix Victor-Morin, membre de l'Ordre du Canada, Laurier d'or du Collège de l'Assomption (son alma mater), chevalier de l'Ordre national du Québec, compagnon de l'Ordre du Canada, Prix du gouverneur général pour les arts de la scène, doctorat honorifique de l'Université de Montréal, prix Gémeaux pour le meilleur rôle de soutien masculin dans un téléroman (Mémoires vives)

Biographie

Comédien, metteur en scène, auteur, directeur de compagnies théâtrales, narrateur: Albert Millaire a joué tous les rôles. On le voit et on l’entend à la télévision, au cinéma, au théâtre et même en concert. Il a marqué à tout jamais l’imaginaire de plusieurs générations en jouant les héros de l’enfance, notamment dans Le courrier du roy, D’Iberville et Edgar Allan, détective.

C’est toutefois sur les planches qu’il est adulé pour ses rôles classiques tels que Lorenzaccio, Salieri, Tartuffe, Hamlet… Exerçant son métier tant en anglais qu’en français, il se voit rapidement confier des rôles à l’extérieur des frontières du Québec. Après soixante ans de carrière, il a encore le vent dans les voiles, mais la retraite n’est pas dans les plans de ce grand interprète québécois… sauf s’il s’agit du sujet d’une de ses prochaines pièces de théâtre.
 

Logo Personnalités

Photographies

Entrevue Magazine

Lire l'entrevue complète

0/0