Imprimer cette page

Dimanche 19 novembre 2017 9:16 HNE

Musique

Mise à jour le lundi 28 avril 2008 à 11 h 26
Envoyer à un ami

Shoah

Un chant pour la mémoire

Enfants juifs dans un camp d'extermination nazi.

Enfants juifs dans un camp d'extermination nazi

En 1941, 15 000 enfants juifs sont regroupés par les nazis dans un ghetto dans la ville de Terezin en Tchécoslovaquie. Plus tard, ils seront envoyés vers les camps d'extermination. Seulement 1000 enfants survivront.

Avant leur extermination, ces enfants ont écrit des poèmes et fait des dessins exprimant leurs craintes et leur espoir.

Plus d'un demi-siècle plus tard, ces mots d'enfants reprennent vie par le chant. Des jeunes québécois interpréteront un oratorio à la Place des Arts le 4 mai prochain.

Le projet est porté par Érica Phare, directrice de chant choral et directrice du département de musique du Collège Vanier.

À l'origine, c'est Ruth Fazal, une musicienne de Toronto, qui a monté le projet. Avec sa troupe, elle a déjà parcouru l'Europe et Israël pour présenter l'oratorio de Terezin.

Les choristes en répétition

Les choristes en répétition

Par la création de cette oeuvre lyrique, Érica Phare entend non seulement rendre hommage à ces enfants, mais aussi comprendre ce qui s'est passé.

Pour elle, il s'agit de comprendre l'histoire pour que ces atrocités ne se reproduisent pas.

Le concert aura lieu le 4 mai à la Place des Arts.

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes