Jeudi 7 août 2008 12:56 MTL

Musique

Mise à jour le jeudi 8 juin 2006 à 6 h 46
Envoyer à un ami

Québec - Décès

Mort de Monsieur Pointu

Monsieur Pointu est décédé au cours de la nuit de mardi à mercredi, à sa résidence de Blainville, à la suite d'un cancer, rapporte son agent.

Il avait 84 ans.

Monsieur Pointu de son vrai nom Paul Cormier, était un violoniste, un « violoneux » aussi virtuose que célèbre au Québec et bien au-delà des frontières de la province, en France tout spécifiquement.

Celui qui allait devenir un pilier du folklore québécois a vu le jour aux Escoumins au sein d'une famille de musiciens itinérants. À 9 ans, il s'initie au violon sur un instrument fabriqué par son père. Après la guerre, il joue pour la station radiophonique CBJ à Chicoutimi. Plus tard, à Montréal, il jouera dans des hôtels et des cabarets et lors de danses populaires.

M. Pointu avec Gilbert Bécaud

Propulsé par Gilbert Bécaud

C'est en 1970 que sa vie fait un virage majeur. Le chanteur français Gilbert Bécaud l'engage pour improviser une gigue dans sa chanson « La Vente aux enchères », lors d'une tournée de concerts au Québec.

Il se distinguait par son chapeau melon, son chandail à col roulé et une fleur à la boutonnière de son veston. Le violoneux continuera à suivre Gilbert Bécaud pendant trois ans, au fil de quatre tournées européennes dont trois mois à l'Olympia de Paris et des concerts au Moyen-Orient et en Afrique. En 1988, il effectua une dernière tournée avec Bécaud, dont un mois à l'Olympia.

Instrumentiste de haut calibre, il s'est aussi produit seul au Canada et aux États-Unis, et en première partie de spectacles, dont celui de Ginette Reno.

À la fin des années 70, l'artiste a par ailleurs animé une série d'émissions folkloriques à Télé-Métropole.

En 1974, l'Office national du film lui consacre un film.

Au cours de sa carrière, l'artiste a composé plus de 30 pièces musicales. Paul Cormier venait de réaliser son dernier rêve en mettant sur pied, il y a quelques années, un concours à l'intention de la relève en chansons et en musique dans le cadre du Salon des Générations.

Il y a deux semaines, la ministre de la Famille, des Aînés et de la Condition féminine, Carole Théberge lui avait remis à son domicile la médaille de l'Assemblée nationale.

Ses funérailles auront lieu le 13 juin.

NB: Merci à L'Encyclopédie canadienne, fondation Historica, pour ses sources.