Imprimer cette page

Jeudi 7 août 2008 12:56 MTL

Livres

Mise à jour le vendredi 7 septembre 2007 à 16 h 34
Envoyer à un ami

Bourgault

Polémiste et épicurien

Un texte d' Isabelle Montpetit

Pierre Bourgault

Détail de la page couverture de Bourgault

Sur la page couverture, un poing en très gros plan. Derrière, le visage de Pierre Bourgault, cheveux noirs et lunettes fumées, sourire espiègle. La photo d'Antoine Désilets illustre bien le personnage combatif et désinvolte qu'il a été.

La biographie, très fouillée, a été écrite par Jean-François Nadeau, historien, politologue, directeur des pages culturelles du quotidien Le Devoir et originaire de Cookshire, village des Cantons-de-l'Est où Bourgault a passé son enfance.

Au fil des pages, le garçon timide, pieux et silencieux devient un bouillant tribun de l'indépendance du Québec, d'abord au Rassemblement pour l'indépendance nationale (RIN), puis aux côtés du Parti québécois et enfin, en franc-tireur. On le découvre officier de l'armée après son expulsion du collège Brébeuf, comédien, journaliste, professeur à l'université, chroniqueur et animateur.

Rencontre avec la politique

En 1960, il assiste à une réunion du RIN à l'invitation d'un ami. À l'époque, il vivote entre de petits rôles au théâtre. Il n'a jamais entendu parler de l'indépendance du Québec. L'indépendantisme va imprimer une direction à sa vie. Et réciproquement, Bourgault va marquer ce mouvement.

Jean-François Nadeau décortique la pensée politique de Pierre Bourgault grâce à ses articles, ses discours et ses interventions dans les médias électroniques.

Parallèlement, il dissèque les tensions entre différents courants idéologiques du mouvement indépendantiste. Tout un chapitre est consacré à l'histoire de l'indépendantisme pendant les deux premiers tiers du 20e siècle, mouvement d'abord très proche de l'idéologie catholique et qui s'étendra vers la gauche avec la fondation du RIN en 1960.

Anik de Repentigny, Claude Couillard, Yanick Cyr et Alain Labelle

Cliquez sur la photo pour écouter d'anciens étudiants de Pierre Bourgault, aujourd'hui journalistes à Radio-Canada.ca, parler de Bourgault, le professeur.

L'auteur raconte, avec force détails, les étapes de la vie politique de Pierre Bourgault: sa campagne électorale comme candidat du RIN dans la Basse-Côte-Nord en 1966, le douloureux sabordage du RIN et l'adhésion de ses membres au Parti québécois, la rupture avec l'establishment souverainiste...

Par de multiples entrevues, on découvre également l'homme et ses passions. Pour les animaux: poissons, chiens, chevaux, perroquet, et même kangourou. Pour le tabac, le vin, et plus tard, les voitures. Pour les jeunes hommes.

On constate aussi que, sur certains aspects de sa vie, Bourgault a créé et entretenu lui-même sa propre légende.

Bourgault
Jean-François Nadeau
606 pages
Lux Éditeur