Imprimer cette page

Jeudi 7 août 2008 12:56 MTL

Livres

Mise à jour le jeudi 26 avril 2007 à 14 h 47
Envoyer à un ami

Littérature fantastique

L'A.N.G.E salvateur d'Anne Robillard

Un texte de Florence Meney

Photo: www.anne-robillard.com

À quelques heures de son départ pour rencontrer ses fans, dont beaucoup de jeunes, au Salon du livre de la Côte-Nord, Anne Robillard est tout aussi bouillonnante que lors de notre précédent entretien en 2005, qui portait alors sur sa célèbre série fantastique Les chevaliers d'émeraude.

« L'écriture de ma nouvelle série A.N.G.E. a été bénéfique pour moi », raconte la prolifique auteure, qui n'émergera pas du douzième tome des Chevaliers d'émeraude avant l'an prochain.

Si elle ne renie pas sa grande fresque mêlée de mythe, très prisée des jeunes garçons et énorme succès de vente, l'écrivaine québécoise confesse avoir eu besoin de prendre un peu l'air avec un autre projet d'écriture.

Cela fait du bien de revenir à mon époque, de retrouver par exemple les gadgets électroniques. — 






Les chevaliers d'émeraude est une série fantastique qui se déroule dans un monde perdu et dans les temps lointains. La saga a vu le jour en 2002. Le 11e tome d'une série de 12 (La justice céleste) sera disponible en septembre 2007.

Les chevaliers d'émeraude ont franchi le cap du million de ventes

A.N.G.E. ou la menace de l'Antéchrist

Avec A.N.G.E., nature oblige, Anne Robillard demeure dans le domaine de l'imaginaire débridé et du mythe, un univers nourri de ses propres rêves. Elle explique en effet que l'idée de cette histoire d'une agence de gestion de l'étrange qui veille sur l'humanité et la protège des machinations du mal lui est venue à partir d'un morceau de songe nocturne.

Derrière tout cela, il y a la figure mythique de l'Antéchrist, qui fascine l'humanité, ce mal qui nous menace. — 

Fidèle à elle-même, Anne Robillard a plongé la tête la première dans son sujet, et elle s'est nourrie de multiples écrits sur la bible et le sacré.

Comme le souligne le très élaboré site de l'auteure, le fantastique et la fantaisie ont toujours fait partie de ses écrits. Adolescente, elle a découvert le monde magique de Tolkien, « une âme soeur qui devint en quelque sorte son mentor. Même dans ses textes les plus dramatiques, le surnaturel a toujours trouvé sa place. »

La résurgence du fantastique et du mythe en littérature jeunesse, dans la foulée de Harry Potter, a contribué à permettre à l'auteure québécoise de se tailler une place de choix sous le soleil de la littérature jeunesse.

Joyeux esclavage

C'est ainsi que ce bourreau de travail (elle écrit de 9 heures à minuit, avec de courtes pauses!) mène maintenant de front deux séries: la première, celle qui, dit-elle, lui a donné le jour comme écrivaine, est au départ destinée à un public plutôt jeune (mais sans limite), alors qu'A.N.G.E. s'adresse plutôt aux adultes, mais des lecteurs adolescents peuvent sans doute l'aborder sans crainte. Car, c'est un principe, Anne Robillard n'écrit jamais rien que ses « neveux de 11 ou 12 ans ne peuvent pas lire ».

Enchaînée à son pupitre (par choix), elle accueille avec joie la perspective de rencontres avec son public, comme celles qui l'attendent samedi et dimanche au Salon de la Côte-Nord: « On est tellement seul quand on écrit. J'ai besoin de ce contact, les yeux dans les yeux avec mes lecteurs. J'ai besoin de leur feedback, même négatif. Je me nourris de leurs impressions, de leurs commentaires. ».

Saviez-vous que?

Anne Robillard reçoit entre 75 et 100 messages de fidèles lecteurs chaque jour.

A.N.G.E.
Anne Robillard
Tome II disponible en libraire le 25 avril
Lanctôt éditeur

Anne Robillard sera au Salon du livre de la Côte-Nord samedi et dimanche 28 et 29 avril.

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes