Jeudi 16 janvier 2014 15 h 46 HNE

Logo Radio-Canada

Plus Arts technologiques

Vers les nouvelles scénographies

Mise à jour le mardi 27 janvier 2009 à 13 h 52

Un texte de Lili Marin

Nouvelle scénographie

Photo: SAT

La scène telle qu'on la connaît, c'est-à-dire un espace clos où se déroule l'action en chair et en os devant un seul public, pourrait bientôt sembler dépassée. C'est que des innovations technologiques, dont plusieurs québécoises, permettront aux créateurs de repousser les limites de leur imagination.

La conférence-démonstration Interface(s) intitulée Les nouvelles scénographies: l'éclatement des lieux et des conventions, à la Société des arts technologiques (SAT) à Montréal, fera le point sur la question mardi, dès 17 h 30.

Les pièces de Robert Lepage intègrent depuis longtemps les projections vidéo. De nouveaux systèmes informatiques ouvrent la voie à toutes sortes de manipulations en temps réel, que les réseaux de fibres optiques libéreront des contraintes de lieu.

Ainsi, des scènes situées dans deux villes différentes peuvent déjà concourir au même spectacle, comme l'ont prouvé des expérimentations menées l'automne dernier dans le cadre du projet [propulse]ART.

[propulse]ART est comme une grande rallonge audiovisuelle permettant de brancher des scènes ensemble. C'est formidable pour ceux qui préparent des spectacles, mais qui ne peuvent tout répéter dans la même ville à cause de leur agenda très chargé.

— Sylvain Rocheleau

Des artistes de Gaspé et de Montréal ont ainsi pu faire de la danse et du théâtre ensemble, à distance, raconte Sylvain Rocheleau, chef du projet. Il présentera les résultats de travaux menés depuis un an et demi, à la suite de quatre années de recherches.

Auparavant, Michel Lemieux, codirecteur artistique de 4d art, la firme qui a signé Norman, le spectacle hommage au cinéaste d'animation, témoignera des avancées réalisées au cours des 20 dernières années. Des concepteurs de scènes évoqueront aussi les nouveaux enjeux soulevés par les nouvelles mécaniques de spectacle et des spécialistes des environnements immersifs parleront des applications interactives.

Après l'opéra au cinéma

Le directeur recherche et stratégie de la SAT, René Barsalo, estime que les spectateurs sont prêts pour de nouvelles expériences. La preuve: le succès des retransmissions des représentations du Metropolitan Opera de New York dans les salles de cinéma grâce aux nouvelles techniques de captation cinématographique. Il précise toutefois qu'il s'agit simplement de diffusion par satellite, alors que les recherches de la SAT portent sur un échange bidirectionnel par fibre optique.

Nouvelle scénographie

Photo: SAT

Si les données voyagent en quelques millisecondes, il demeure impossible d'abolir les fuseaux horaires, et donc que des spectateurs de Montréal et de Barcelone soient dans les mêmes dispositions d'esprit. C'est pourquoi René Barsalo entrevoit une accélération des partenariats nord-sud. « Avec Rio, nous n'avons qu'une heure de décalage, plus ou moins », illustre-t-il.

Tous ces développements ne profiteront pas seulement au monde de la culture, insiste-t-il. Les pistes d'innovation serviront également au monde de l'éducation. La SAT a d'ailleurs une alliance avec le Réseau d'informations scientifiques du Québec (RISQ).

D'autres conférences sont à venir dans la série Interface(s), notamment sur le cinéma immersif le 31 mars.

Hyperlien externe

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Besoin d'aide?