Jeudi 16 janvier 2014 15 h 46 HNE

Logo Radio-Canada

Plus Création web

L'inspecteur Bronco: justicier moustachu

Mise à jour le mardi 22 juillet 2008 à 11 h 27

Partager Texte

Un texte de Claude Couillard

Ramanath Bronco tente de faire régner le bien au Brésil.

Photo: inspectorbronco.com

Ramanath Bronco tente de faire régner le bien au Brésil.

C'est en foulant une plage du Mexique que Renaud Gauthier a eu l'idée de son intrépide personnage, l'inspecteur Ramanath Bronco.

« J'ai trouvé un collier en métal sur lequel était inscrit le mot Bronco. Et j'ai pensé à un personnage d'enquêteur indien », raconte le créateur montréalais, en entrevue à Radio-Canada.ca.

Véritable homme-orchestre, Renaud Gauthier est à la fois l'acteur principal, le scénariste, le décorateur, le réalisateur et le compositeur d'Inspector Bronco. Entre autres rôles.

Bronco, c'est l'enquêteur-choc de la police de Bombay.

Un justicier fictif, combatif et plutôt moustachu, qui évolue dans un univers digne des séries américaines des années 70 et des films bollywoodiens.

« L'inspecteur Ramanath Bronco est constamment envoyé en mission internationale pour combattre le crime sous toutes ses formes », lit-on sur le site de la série web.

Écoutez l'enquêteur-choc Bronco se confier au journaliste Claude Couillard [cliquez ici].

Bronco fait connaissance avec notre journaliste.

Photo: Nathalie Brunelle

Bronco fait connaissance avec notre journaliste.

De Rome à Rio

Depuis quelques mois, les internautes peuvent suivre ses palpitantes aventures, à Harlem, Venise ou Rio. Un nouveau webisode de quelques minutes est régulièrement proposé.

D'ici l'automne, 15 capsules au total seront disponibles.

Bronco est d'abord né sur pellicule cinéma traditionnelle. Trois courts métrages ont vu le jour entre 2004 et 2006.

Lorsqu'a émergé le projet de série, le web s'est toutefois vite imposé comme le mode idéal de diffusion.

C'est « la facilité d'avoir une plateforme de diffusion pas trop chère et moins lourde à gérer », déclare Renaud Gauthier. Sans parler du public potentiel, mondial.

Fait intéressant, les vues étrangères de Paris, Berlin ou ailleurs qui sont intégrées à chaque aventure sont 100 % véritables. Car Renaud Gauthier est également le directeur artistique du groupe montréalais The Musical Box.

Au cours de ses tournées aux États-Unis ou en Europe, le Montréalais profite de ses jours de congé pour enfiler son costume d'inspecteur Bronco et tourner quelques scènes.

« J'ai tourné une bagarre en règle devant le Colisée de Rome qu'on verra dans un prochain épisode », illustre-t-il.

Il tourne les scènes complémentaires à Montréal. Ainsi, l'aéroport de Saint-Hubert devient Miami et le parc Saint-Viateur d'Outremont, Venise! « J'ai fabriqué une gondole, chez moi, avec l'aide d'un copain », raconte-t-il.

La savate française, un art que maîtrise avec brio l'inspecteur Bronco.

Photo: inspectorbronco.com

La savate française, un art que maîtrise avec brio l'inspecteur Bronco.

Bientôt à la télé?

Le tournage d'une deuxième série de 15 épisodes commencera au cours des prochaines semaines.

Cette fois, Renaud Gauthier souhaite inviter d'autres réalisateurs à créer des épisodes. Il évoque notamment les noms de Christian Laurence et de Ricardo Trogi.

« Ils viendraient mettre leur touche à la série, dit le concepteur. Dans les années 60 et 70, des séries comme L'homme de six millions et La femme bionique étaient souvent réalisées par divers réalisateurs. »

Inspector Bronco intéresse de plus en plus le milieu de la télé.

En France, des représentants de la chaîne Canal + ont discuté avec son créateur à la suite de son passage remarqué au Festival Off-Courts de Trouville-sur-Mer.

Avant de nous quitter, Bronco nous a laissé un autographe.

Photo: Nathalie Brunelle

Avant de nous quitter, Bronco nous a laissé un autographe.

Même phénomène au Québec. « Depuis notre nomination aux Gémeaux, le téléphone sonne un peu plus », raconte Renaud Gauthier.

La série web est en effet finaliste dans la nouvelle catégorie « Meilleure émission ou série originale développée pour les nouveaux médias », aux Gémeaux 2008.

Et ce n'est pas fini. Le site web Inspector Bronco sera bientôt offert en anglais.

Le justicier peut tout aussi bien être doublé en espagnol, en japonais, en allemand et dans une multitude d'autres langues. Renaud Gauthier rêve d'une percée internationale.

« Ce que j'aime le plus, c'est être en tournage. Si ça me permet de tourner d'autres épisodes, de travailler et de m'amuser, c'est ce qui est agréable », conclut-il.

Hyperlien externe

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Inspector Bronco

site officiel

Partager Haut de page