Imprimer cette page

Jeudi 7 août 2008 12:56 MTL

+ d'arts et spectacles

Mise à jour le jeudi 29 mars 2007 à 13 h 39
Envoyer à un ami

Don

Marc-Aurèle Fortin change de toit

Photo: Fondation Marc-Aurèle Fortin/SODART 2007

Commencement d'orage sur Hochelaga
Marc-Aurèle Fortin

La centaine de tableaux et d'autres oeuvres que possède le musée Marc-Aurèle Fortin déménage au cours de la première semaine d'avril au Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM).

Comme prévu, le petit musée du Vieux-Montréal fermera définitivement ses portes le 31 mars, faute de moyens. L'annonce avait été faite début février.

Dès juin, un espace du MBAM sera d'ailleurs consacré à l'illustre paysagiste québécois (1888-1970).

Depuis 1984, le musée Marc-Aurèle Fortin occupait deux étages dans un édifice plus que centenaire du Vieux-Montréal.

Un demi-siècle de passion

Le don couvre l'ensemble de la carrière de Marc-Aurèle Fortin, des premiers tableaux académiques réalisés dans les années 1910 aux derniers grands arbres du début des années 1960.

On y trouve notamment des oeuvres significatives, tels Arbre déraciné (vers 1928) et Commencement d'orage sur Hochelaga (vers 1940). Portraits, natures mortes, scènes religieuses et paysages, tous les genres qu'il a pratiqués sont représentés.

Une trentaine d'objets personnels et des documents d'archives font également partie du lot.

Marc-Aurèle Fortin: quelques repères

Né en 1888 à Sainte-Rose, un village aujourd'hui intégré à Laval, Marc-Aurèle Fortin parfait son art à l'Art Institute of Chicago en 1907. Il revient au bercail cinq ans plus tard et révèle une nouvelle façon de rendre le paysage. En 1935, il séjourne pendant six mois en Europe. La poésie qui caractérise son style cède la place à l'intensité.

En 1966, l'artiste perd complètement la vue. Il s'éteint quatre ans plus tard au sanatorium de Macamic, en Abitibi.

source: musée Marc-Aurèle Fortin

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes