Des Vancouverois se jettent à l’eau pour célébrer la nouvelle année

La température de l'eau était de 6 degrés Celsius cette année. Photo : CBC/David Horemans

Le Polar Bear Swim (La nage de l'ours polaire) est un passage obligé, chaque début d'année, pour des centaines de Vancouvérois. Le principe est simple : les participants se vêtent d'un costume amusant et sautent dans l'eau froide de la baie English tous les 1er janvier.

Le Polar Bear Swim est une tradition internationale. La Ville de Vancouver indique sur son site web qu'elle a été popularisée en 1920 dans la métropole grâce à Peter Pantages, un célèbre entrepreneur de la région.

Le Polar Bear Swim de Vancouver, précisément, est reconnu pour son grand nombre de participants qui n'ont pas peur de se jeter dans l'eau glaciale.

Voici en quelques photos le Polar Bear Swim 2018 :

Des centaines de nageurs s'apprêtent à plonger dans l'eau froide. Photo : CBC/David Horeman
Les nageurs sont invités à porter des déguisements farfelus. Photo : CBC/David Horemans
Le Polar Bear Swim a atteint son record en 2014 avec 2550 nageurs, selon le site de la Ville de Vancouver. Photo : CBC/David Horemans
Le Polar Bear Swim à Vancouver est l'un des plus anciens du monde. Photo : CBC/David Horemans
Chaque année, les nageurs participant au Polar Bear Swim doivent plonger dans l'eau de la baie English. Photo : CBC/David Horemans

Les participants étaient invités à publier leurs photos à l'aide du mot-clic #VanPolarBearSwim.

La banque alimentaire de Vancouver était également présente pour amasser des dons et des denrées non périssables.

D'autres Polar Bear Swim ont été tenus en Colombie-Britannique, notamment sur l'île de Vancouver, à Parksville, et plus au nord de la province, à Prince George.