3650 personnes cherchent un médecin de famille sur la Côte-Nord

Au 1er octobre, 37 339 Néo-Écossais étaient inscrits sur la liste d'attente provinciale pour obtenir un médecin de famille. Photo : Shutterstock

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Côte-Nord voulait faire disparaître la liste d'attente pour un médecin de famille en 2017. En cette fin d'année, la liste est toujours bien garnie. Elle compte même 300 noms de plus qu'au mois de janvier. La situation s'est globalement améliorée dans la région, mais c'est surtout dans la Manicouagan que le problème persiste.

Au mois de janvier, le Dr Roger Dubé était déterminé à jumeler un médecin avec chaque patient inscrit au guichet d'accès. Les prévisions de recrutement étaient bonnes, mais seulement cinq médecins de famille se sont établis dans la région cette année. On en espérait plutôt 14.

Ce qui s'est passé, c'est que le recrutement en médecine de famille sur la Côte-Nord a été anémique par rapport aux autres années. Ça a été très en dessous de nos espérances.

Dr Roger Dubé, chef du département régional de médecine générale, CISSS de la Côte-Nord

Des omnipraticiens ont aussi choisi de quitter la région ou de prendre leur retraite. Leurs nombreux patients doivent donc être pris en charge.

Dr Roger Dubé, directeur adjoint des services professionnels et de l’enseignement universitaire au Centre intégré de santé et de services sociaux de la Côte-Nord Photo : Radio-Canada/Benoit Jobin

Il y a eu plus de patients qui se sont inscrits au guichet que de patients qui en sont sortis. Mais des patients, il y en a régulièrement qui [sortent] du guichet d'accès.

Dr Roger Dubé, chef du département régional de médecine générale, CISSS de la Côte-Nord

Environ 3650 personnes sont inscrites au guichet d'accès à un médecin de famille. La liste d'attente a diminué partout au nord et à l'est de Baie-Comeau. Elle s'est toutefois allongée en Haute-Côte-Nord et dans la Manicouagan, où près de 3000 patients attendent toujours.

C'est nous qui disons : "Moi j'ai de la place, j'en veux tant". Puis, à ce moment-là, on reçoit une liste de patients, puis on les appelle pour voir si les patients désirent bel et bien un rendez-vous.

Dre Valérie Therriault, médecin de famille
Dre Valérie Therriault Photo : Radio-Canada

La plupart des médecins de famille de la Côte-Nord ne suivent pas leurs patients à temps plein au bureau. C'est le cas de Valérie Therriault, qui pratique à l'Unité de médecine familiale, mais aussi à l'hôpital et à la prison de Baie-Comeau.

D'être des médecins qui sont vraiment impliqués dans la communauté, ça nous donne un avantage, sans contredit, pour le suivi de nos patients. On comprend beaucoup mieux leur réalité, on connaît très bien aussi l'ensemble du réseau et où se trouvent les différents intervenants.

Dre Valérie Therriault, médecin de famille
Dre Valérie Therriault à son bureau Photo : Radio-Canada

Le Centre intégré de santé et de services sociaux souhaite encore éliminer la liste d'attente. À ce jour, 14 médecins de famille ont manifesté leur désir de s'installer sur la Côte-Nord en 2018. Il est toutefois préférable d'attendre qu'ils soient réellement établis dans la région avant de se réjouir.

D'après les informations de Marlène Joseph-Blais