Vers un Québec sans fumée ?

« Y a trois millions de voitures à Montréal qui crachent ben plus de boucane meurtrière...  »
- Amélie Prévost, fumeuse

L'« escouade antifumée », le dernier élément de la loi québécoise sur le tabac, est en service dans les lieux publics et les lieux de travail depuis la mi-juillet. Sa mission : mettre à l'amende les délinquants : fumeurs récalcitrants et commerçants tolérants.

La loi 444 sur le tabac, adoptée en 1998, est entrée en vigueur en décembre dernier. Complète, elle satisfait le lobby antitabac. La vente, la promotion, la publicité, l'inspection, la saisie, les poursuites judiciaires, autant de dimensions régies par la loi. Une série de mesures impensables sous le gouvernement de René Lévesque..


Article 8: L'exploitant d'un casino d'État ou d'une salle de bingo ou l'exploitant d'un lieu ou d'un commerce où les mineurs ne sont pas admis en vertu de la Loi sur les infractions en matière de boissons alcooliques (L.R.Q., chapitre I-8.1) peut permettre de fumer dans l'ensemble de son établissement ou de sa salle de bingo (...)
Article 34: Dans le cadre de son inspection, la personne qui agit en vertu de l'article 33 peut: 1° vérifier si des personnes fument dans des endroits où il est interdit de le faire en vertu de l'article 2 (...)
Article 42: Quiconque fume dans un endroit où il est interdit de le faire en vertu du chapitre II est passible d'une amende de 50 $ à 300 $ et, en cas de récidive, d'une amende de 100 $ à 600 $.
Article 43: L'exploitant d'un lieu ou d'un commerce visé au chapitre II est passible d'une amende de 400 $ à 4 000 $ et, en cas de récidive, d'une amende de 1 000 $ à 10 000 $ (...)

 

Si les non-fumeurs y trouvent leur compte, nombre de fumeurs convaincus voient dans cette législation un frein à leur liberté individuelle. Parmi eux, Marius Ouellet, un travailleur d'usine qui, après deux avertissements, a été suspendu sans solde pour avoir été pris en flagrant délit. Et il trouve des appuis chez ses collègues.

« Y a plus de boucane de soudure qu'y peut y avoir de boucane de cigarette dans la shop ! »

« Va falloir virer la shop en bingo ou en casino pour avoir
le droit de fumer... 
»


Mais, aux yeux du ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Gilles Baril, cette loi rigoureuse viendra à bout de plusieurs fumeurs et, à terme, sauvera des vies et diminuera les frais de santé reliés au tabagisme, évalués à 660 millions de dollars. Les moyens utilisés ne convainquent toutefois pas tout le monde. Et certains fumeurs, qui trouvent cette atmosphère bien étouffante, ont l'impression que c'est eux plutôt que la cigarette qu'on veut écraser. Pourtant, les amendes se font rares, et il manque encore la moitié des policiers prévus. La loi 444 ne serait-elle qu'un écran de fumée ?

Une équipe de Zone libre a rencontré des fumeurs invétérés et des commerçants tolérants.

 

Un reportage de la journaliste Anne Panasuk et de la réalisatrice Kristina von Hlatky. Images : Michel Kinkead, Patrice Massenet et Gaétan Morissette, son : Daniel Lapointe, Marcello Dimarco et Martin Thibault; montage : Pierre Ducrocq.

Hyperliens

Loi 444 sur le tabac

Conseil québécois sur le tabac et la santé

Info-tabac

Association pour le respect des droits des fumeurs

Association pour le respect des droits des non-fumeurs

Is Tobacco regulation useless ?
(étude de l'Institut Fraser)


L'émission Zone libre est diffusée sur les ondes de Radio-Canada le vendredi à 21 h et en reprise à RDI le samedi à 23 h, le dimanche à 13 h et à 20 h ainsi que le lundi à 2 h.