L'Épicerie

ACCUEIL



QUESTION DU PUBLIC



ENQUÊTES ET REPORTAGES



ENTREVUES



TRUCS DE L'ÉPICERIE



SAVIEZ-VOUS QUE...



RECETTES ET CARNET D’ADRESSES



TEST DE GOÛT ET BANC D'ESSAI



OUI, MAIS...



LA CHIMIE DANS VOTRE ASSIETTE



ÉQUIPE

RECHERCHE
 rechercher un mot ou une expression
ARCHIVES
2001 à 2004
SAISONS PLUS RÉCENTES
2009 et plus





ÉMISSION DU MERCREDI 18 AVRIL 2007
- Boissons de soya -
Récemment, le nouveau Guide alimentaire invitait les Canadiens à consommer des boissons de soya enrichies au même titre que le lait de vache. Mais s’ils font partie de la même catégorie, ils présentent des différences marquées. 

Techniquement, les boissons de soya ne peuvent être désignées sous le nom de lait, puisque le terme est réservé, selon les normes fédérales, à ce qui sort des mamelles d'un mammifère. Ignace Daher, responsable des ventes de Nutrisoya, espèce que cette norme changera. En effet, il est permis dans certaines régions du monde de donner le nom de lait à une boisson contenant un minimum de protéines.

Valeurs nutritives

Mais peu importe le nom qu’on leur donne, de plus en plus de variétés de boissons de soya enrichies sont offertes sur le marché. On a ajouté à ces dernières des vitamines et des minéraux de toutes sortes, qui leur confèrent des valeurs nutritives comparables au lait.

« Les deux contiennent sensiblement la même quantité de protéines, mais la sorte de protéine est différente », explique Amélie Charest, coordonnatrice d’études cliniques à l’Institut des nutraceutiques et des aliments fonctionnels. Les boissons de soya contiennent des protéines végétales, tandis que le lait renferme des protéines animales.

Si les deux boissons contiennent du calcium, la boisson de soya en comporte très peu naturellement: elle est enrichie. Quant à la vitamine D, elle est ajoutée dans la boisson de soya comme dans le lait.

Les boissons de soya sont aussi enrichies de vitamine B12, qui se retrouve dans les produits d'origine animale. Cela rend ces boissons intéressantes pour les végétariens.

Les gras contenus dans les deux boissons sont également différents. La boisson de soya renferme des gras mono-insaturés et polyinsaturés. On y retrouve que de petites traces de gras saturés. En comparaison, la moitié des matières grasses du lait sont des gras saturés.

Enfin, la quantité de glucides, soit le sucre, est semblable dans le lait et la boisson de soya. Le lait contient un sucre parfaitement naturel, le lactose. Certaines boissons de soya contiennent du sucre ajouté, particulièrement celles qui sont aromatisées, par exemple les boissons au chocolat.

En cuisine, il est possible de remplacer le lait par une boisson de soya. Son gras est toutefois plus liquide: il faudra parfois penser à utiliser un épaississant, par exemple lors de la préparation de sauces.

Les vertus du soya

Par ailleurs, beaucoup de femmes consomment les boissons de soya pour leurs possibles effets bénéfiques dans la réduction des symptômes de la ménopause. Selon la Dre Sylvie Dodin, directrice du Centre ménopause Québec, les effets potentiels du soya sont très intéressants.

D’autres études semblent tisser un lien entre la consommation de soya dès l’enfance et la réduction de cancer du sein. Les isoflavones contenus dans le soya, transformées chez la femme en phyto-oestrogènes, protégeraient du cancer du sein. « On voit beaucoup moins de cancer du sein chez les femmes qui ont consommé beaucoup de phyto-oestrogènes », précise la Dre Dodin.

Par contre, certaines données permettent de croire que dans les cas de présence de cancer ou de problème de glande thyroïde, il soit déconseillé d’en consommer. Mais, pour la grande majorité des gens, le soya, sous forme de boisson, reste un aliment intéressant.

Par ailleurs, aux États-Unis, la Food and Drug Administration a permis une allégation santé voulant que la consommation de 25 grammes de protéines par jour, dans le cadre d’une alimentation faible en gras saturés et en cholestérol, peut prévenir le risque de maladie cardiovasculaire. La consommation de 25 grammes de protéines de soya équivaut à 200 g de tofu ou à 4 verres de boisson de soya par jour.

Le goût

Plusieurs consommateurs sont rebutés par le goût du soya. De nouvelles techniques ont toutefois réussi à faire diminuer, et même à faire disparaître son goût. Selon Ignace Daher, de Nutrisoya, il suffit de faire tremper les fèves de 8 à 12 heures pour atténuer le goût des produits.

L’épicerie a fait goûter à l’aveugle six boissons nature et six boissons à la vanille à l’équipe experte du Centre de recherche et de développement sur les aliments. Dans les produits évalués, ceux dont le goût a été jugé le plus léger sont le Choix du Président, Natura réfrigéré et So Nice plus.

Pour bien des gens, le goût de vanille aide à camoufler le goût du soya. Notre équipe estime que les boissons à la vanille dont le goût de soya est le moins prononcé sont ceux de marques le Choix du président, Natura et Soy Dreams.

Quant au coût, en épicerie, le litre de boisson de soya est vendu légèrement plus cher que le lait, soit environ 2 $ le litre.

Note: Une erreur s'est glissée dans notre reportage. L'évaluation des boissons de soya s'est faite au Centre de recherche et de développement sur les aliments (CRDA), et non pas à l'ITA.



 [Regarder le reportage]

Hyperliens
Le soya
PasseportSanté.net

Le reportage de L'épicerie sur le tofu

Le reportage de L'épicerie sur le nouveau Guide alimentaire canadien

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes





Haut de la page



Error processing SSI file

- Boissons de soya -

Récemment, le nouveau Guide alimentaire invitait les Canadiens à consommer des boissons de soya enrichies au même titre que le lait de vache. Mais s’ils font partie de la même catégorie, ils présentent des différences marquées. 

Techniquement, les boissons de soya ne peuvent être désignées sous le nom de lait, puisque le terme est réservé, selon les normes fédérales, à ce qui sort des mamelles d'un mammifère. Ignace Daher, responsable des ventes de Nutrisoya, espèce que cette norme changera. En effet, il est permis dans certaines régions du monde de donner le nom de lait à une boisson contenant un minimum de protéines.

Valeurs nutritives

Mais peu importe le nom qu’on leur donne, de plus en plus de variétés de boissons de soya enrichies sont offertes sur le marché. On a ajouté à ces dernières des vitamines et des minéraux de toutes sortes, qui leur confèrent des valeurs nutritives comparables au lait.

« Les deux contiennent sensiblement la même quantité de protéines, mais la sorte de protéine est différente », explique Amélie Charest, coordonnatrice d’études cliniques à l’Institut des nutraceutiques et des aliments fonctionnels. Les boissons de soya contiennent des protéines végétales, tandis que le lait renferme des protéines animales.

Si les deux boissons contiennent du calcium, la boisson de soya en comporte très peu naturellement: elle est enrichie. Quant à la vitamine D, elle est ajoutée dans la boisson de soya comme dans le lait.

Les boissons de soya sont aussi enrichies de vitamine B12, qui se retrouve dans les produits d'origine animale. Cela rend ces boissons intéressantes pour les végétariens.

Les gras contenus dans les deux boissons sont également différents. La boisson de soya renferme des gras mono-insaturés et polyinsaturés. On y retrouve que de petites traces de gras saturés. En comparaison, la moitié des matières grasses du lait sont des gras saturés.

Enfin, la quantité de glucides, soit le sucre, est semblable dans le lait et la boisson de soya. Le lait contient un sucre parfaitement naturel, le lactose. Certaines boissons de soya contiennent du sucre ajouté, particulièrement celles qui sont aromatisées, par exemple les boissons au chocolat.

En cuisine, il est possible de remplacer le lait par une boisson de soya. Son gras est toutefois plus liquide: il faudra parfois penser à utiliser un épaississant, par exemple lors de la préparation de sauces.

Les vertus du soya

Par ailleurs, beaucoup de femmes consomment les boissons de soya pour leurs possibles effets bénéfiques dans la réduction des symptômes de la ménopause. Selon la Dre Sylvie Dodin, directrice du Centre ménopause Québec, les effets potentiels du soya sont très intéressants.

D’autres études semblent tisser un lien entre la consommation de soya dès l’enfance et la réduction de cancer du sein. Les isoflavones contenus dans le soya, transformées chez la femme en phyto-oestrogènes, protégeraient du cancer du sein. « On voit beaucoup moins de cancer du sein chez les femmes qui ont consommé beaucoup de phyto-oestrogènes », précise la Dre Dodin.

Par contre, certaines données permettent de croire que dans les cas de présence de cancer ou de problème de glande thyroïde, il soit déconseillé d’en consommer. Mais, pour la grande majorité des gens, le soya, sous forme de boisson, reste un aliment intéressant.

Par ailleurs, aux États-Unis, la Food and Drug Administration a permis une allégation santé voulant que la consommation de 25 grammes de protéines par jour, dans le cadre d’une alimentation faible en gras saturés et en cholestérol, peut prévenir le risque de maladie cardiovasculaire. La consommation de 25 grammes de protéines de soya équivaut à 200 g de tofu ou à 4 verres de boisson de soya par jour.

Le goût

Plusieurs consommateurs sont rebutés par le goût du soya. De nouvelles techniques ont toutefois réussi à faire diminuer, et même à faire disparaître son goût. Selon Ignace Daher, de Nutrisoya, il suffit de faire tremper les fèves de 8 à 12 heures pour atténuer le goût des produits.

L’épicerie a fait goûter à l’aveugle six boissons nature et six boissons à la vanille à l’équipe experte du Centre de recherche et de développement sur les aliments. Dans les produits évalués, ceux dont le goût a été jugé le plus léger sont le Choix du Président, Natura réfrigéré et So Nice plus.

Pour bien des gens, le goût de vanille aide à camoufler le goût du soya. Notre équipe estime que les boissons à la vanille dont le goût de soya est le moins prononcé sont ceux de marques le Choix du président, Natura et Soy Dreams.

Quant au coût, en épicerie, le litre de boisson de soya est vendu légèrement plus cher que le lait, soit environ 2 $ le litre.

Note: Une erreur s'est glissée dans notre reportage. L'évaluation des boissons de soya s'est faite au Centre de recherche et de développement sur les aliments (CRDA), et non pas à l'ITA.



 [Regarder le reportage]

Hyperliens
Le soya
PasseportSanté.net

Le reportage de L'épicerie sur le tofu

Le reportage de L'épicerie sur le nouveau Guide alimentaire canadien