ACCUEIL



REPORTAGES ARCHIVÉS



ÉQUIPE

RECHERCHE
 

Recherche par date ››


ARCHIVES
2001 à juin 2004


NOS COORDONNÉES



- Poussière mortelle -

(28 septembre 2004) La vermiculite de marque Zonolite n’est plus vendue depuis 1984. Mais on retrouve cet isolant dans des centaines de milliers de résidences canadiennes. Un tel produit peut causer le cancer et faire chuter la valeur immobilière des maisons.

Les dangers du Zonolite

L’équipe d’Enjeux a rencontré un couple montréalais, Marie et François Larente, très préoccupés par la présence de Zonolite dans le grenier de sa maison. Le Zonolite, contaminé par un type d’amiante cancérigène, est toxique pour ceux qui le manipulent. Cette vermiculite vient d’un important gisement, à Libby, au Montana, qui appartient à la multinationale W.R. Grace. L’entreprise, qui fait face à de nombreuses poursuites, soutient, encore aujourd’hui, que son produit est inoffensif pour les consommateurs.

Une famille ravagée

Pourtant, l’histoire tragique d’une famille du Manitoba suggère le contraire. L’équipe d’Enjeux a rencontré Raven Thundersky.

Raven Thundersky
Cette femme a passé son enfance dans la réserve de Poplar River, dans le nord de la province. La famille vivait dans une maison isolée avec du Zonolite. Depuis quelques années, c’est l’hécatombe dans la famille. Deux sœurs de Raven sont mortes. L’une avait un cancer du poumon, et l’autre, un mésothéliome, un cancer très rare de l’enveloppe du poumon, qui se manifeste plusieurs années après une exposition à l’amiante. L’an dernier, la mère de Raven et une autre sœur ont appris qu’elles avaient des mésothéliomes. Un frère de Raven est probablement atteint du même cancer.

L’attitude d’Ottawa

À une époque, le gouvernement fédéral a subventionné l’installation du Zonolite dans les résidences. Pendant des années, Ottawa n’a pas émis d’avertissements, en dépit d’indices démontrant les dangers du produit. Ce n’est qu’en avril dernier, lorsque le cas de la famille manitobaine a été rendu public, que le gouvernement a changé son fusil d’épaule. Ottawa a finalement émis un avertissement formel incitant les Canadiens à ne pas entrer en contact avec le Zonolite.

Journaliste : Frédéric Zalac
Réalisateur : Martin Cadotte



 [Voir le présent reportage (1re partie)]

 [Voir le présent reportage (2e partie)]

 [Edouard Paya, de la firme Gesfor, donne des explications sur le Zonolite à Marie et François Larente]

 [Voir ce reportage d'archives sur le Zonolite, diffusé à notre émission en avril 2002 (1ière partie)]

 [Voir ce reportage d'archives sur le Zonolite diffusé à notre émission en avril 2002 (2ième partie)]

Hyperliens
Information sur de l'isolant de vermiculite contenant de l'amiante
Site de Santé Canada

U.S. Environmental Protection Agency (en anglais)

Le site de W.R. Grace



Haut de la page



* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes