Accueil ›



Politique ›



International ›



Économie ›



Société ›



Culture ›



Livres ›



La citation ›



Le club des auditeurs ›



La question ›



Productions spéciales ›



Équipe ›



Recherche

Ok

Recherche par date ›

Nous joindre
Courrier électronique :
dimanche@
radio-canada.ca


Adresse postale :
Dimanche Magazine
Société Radio-Canada
1400 René-Lévesque Est,
1er étage
Montréal (Québec)
H2L 2M2

Téléphone :
1-800-228-6111


Accès au site antérieur >>


Société
Émission du 16 octobre 2005
Dossier: nos villes entre les mains du transport en commun

Qu’attend-on, dans nos villes, pour placer le transport en commun à l’avant-plan du développement urbain? La démonstration n’est pourtant plus à faire. Il faudra bien, un jour ou l’autre, s’attaquer aux problèmes de congestion routière et de pollution causés par l’automobile. Surtout dans le contexte du protocole de Kyoto sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) et de l’inquiétante question des changements climatiques.

Portland fait le pari du transport collectif

Le tramway de Portland
Nous vous invitons à nous suivre à Portland, en Oregon, une ville modèle, où on a ressuscité le centre-ville, grâce au transport en commun. On y a mis sur pied un réseau efficace de tramways et d’autobus.

À Portland, le transport collectif est une partie intrinsèque du plan de développement de la ville, étalé sur 40 ans. Avec le transport en commun, on veut non seulement réduire la pollution, mais aussi empêcher l’étalement urbain. La voiture est toujours le moyen de locomotion le plus populaire. Mais cela change, puisqu’il y a toujours plus d’usagers des transports collectifs. Un reportage de Marie-France Abastado.

Montréal et ses trains de banlieue

Seulement 20 % des déplacements des Montréalais se font en autobus, en métro ou en train de banlieue. Mais, bonne nouvelle, l’utilisation du transport collectif se stabilise, après des années de décroissance. Avec 14 millions de déplacements par année, les banlieusards chérissent leurs trains, et ils réclament toujours plus de services, se plaignant du sous-financement chronique dans ce secteur.

Source: AMT
Il y a, pour le moment, cinq lignes. Les régions non desservies par le train de banlieue font des pressions pour avoir leur part du gâteau, à quelques semaines d’une annonce du gouvernement québécois sur un nouveau plan de financement du transport collectif. Un reportage de Chantal Francoeur.

En faire une priorité?

Pourrions-nous concevoir, à Montréal, un plan d’urbanisme en fonction d’un plan de transport collectif? Comment assurer un financement stable du transport urbain? Est-ce rentable de miser sur le transport en commun?

Joane Arcand s’entretient avec Robert Perreault, directeur du Conseil régional de l’environnement, ex-président du conseil d’administration de la STCUM et ex-ministre responsable de la région de Montréal, et Florence Junca-Adenot, professeure au département d’études urbaines et touristiques de l’École de sciences de la gestion de l’UQAM et ex-présidente de l’Agence métropolitaine de transport (AMT).

Le reportage de Marie-France Abastado
Le reportage de Chantal Francoeur
Écoutez la table ronde

Hyperliens

City of Portland Office of Transportation

Transports en commun
Site de l'Agence métropolitaine de transport

Le financement du transport en commun
Site du ministère des Transports du Québec

« Transport en commun: un puissant moteur du développement économique de la région métropolitaine de Montréal »
Étude de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain et de Secor Conseil - décembre 2004

« Manifestation pour un train de banlieue »
Nouvelle de Radio-Canada.ca - 25 septembre 2005