Découverte

ACCUEIL



NATURE ET ENVIRONNEMENT



SANTÉ ET MÉDECINE



ESPACE ET ASTRONOMIE



TECHNOLOGIES



BIOLOGIE, PHYSIQUE ET CHIMIE



SCIENCE ET SOCIÉTÉ



SCIENCES DE LA TERRE ET PALÉONTOLOGIE



FLASH SCIENCE



DÉCOUVERTE



AIDE-MÉMOIRE



ÉQUIPE

RECHERCHE
 

Recherche par date ››


ARCHIVES
1996 à 2004


NOS COORDONNÉES
Courrier électronique :


Adresse postale :
Découverte
Société Radio-Canada
1400 René-Lévesque Est,
6ième étage
Montréal (Québec)
H2L 2M2

HEURE DE DIFFUSION
Dimanche à 18 h 30

EN REDIFFUSION AU RDI
samedi à 20 h et dimanche à 2 h

L'émission est aussi diffusée sur les ondes de la chaîne internationale TV5. Pour connaître les heures de diffusion dans les différents pays, consultez le site de la chaîne à l'adresse Internet suivante : http://www.tv5.org.


- Le point sur l'obésité -
Nous avons créé un monde de rêve dans lequel nous trouvons de la nourriture à profusion. Alors que nos ancêtres, pendant des centaines de milliers d'années, ont dû trimer dur pour chaque bouchée, nous avons un accès illimité à des aliments riches en calories. De plus, presque aucun effort musculaire n'est nécessaire pour l'obtenir.

Mais notre organisme s'est développé pour tirer le maximum de profit de ce que nous ingurgitons. L'énergie supplémentaire est emmagasinée en prévision de temps plus durs. Dans nos sociétés d'abondance, néanmoins, la disette n'existe plus. Le gras s'accumule donc autour des hanches et de la taille.

Le rêve est en train de virer au cauchemar. Pour s'en sortir, la recette est pourtant simple: manger moins, bouger plus. Mais très peu y parviennent. Dans notre monde, grossir est naturel, maigrir, une mission impossible.

Journaliste: Claude D'Astous
Réalisatrice: Chantal Théorêt




 [Première partie]

 [Deuxième partie]

 [Troisième partie]

 [Quatrième partie]

Hyperliens
Chaire de recherche en obésité de l'Université Laval

Obésité: un enjeu en croissance
Statistique Canada

Stratégie globale sur la diète, l'activité physique et la santé
Organisation mondiale de la santé (en anglais)



Haut de la page



* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes