Accueil ›



Santé et médecine ›



Génie et technologies ›



Science et société ›



Espace et astronomie ›



Nature et environnement ›



Origines et évolution ›



Sciences pures ›



Auteur de la semaine ›



Chroniques et courrier ›



Équipe ›



Recherche

Ok

Recherche par date ›

Pour nous joindre
Courrier électronique :
lumiere@
radio-canada.ca


Adresse postale :
Les Années lumière
Société Radio-Canada
1400 René-Lévesque Est,
1er étage
Montréal (Québec)
H2L 2M2

Boîte vocale  :
514 597-6166 ou
1 800 752-9050


Accès au site antérieur ›


Espace et astronomie
Émission du 17 juillet 2005
Discovery: instrument d’inspection «made in Canada»

Système de caméra laser de la perche d'inspection Source: Neptec
Les ennuis techniques qui ont empêché le décollage prévu de la navette Discovery le 13 juillet n’impatientent pas seulement les astronautes de la NASA. Dure semaine aussi pour les ingénieurs et les techniciens canadiens qui ont contribué au nouveau système d’inspection en vol de la navette spatiale. Ceux-ci ont hâte de voir leur outil novateur à l’œuvre: une perche robotisée entièrement made in Canada qui a été ajoutée au bras canadien de la navette Discovery.

La perche OBSS (Orbiter Boom Sensor System) d’une longueur de 15 mètres vise à faciliter la détection des fissures susceptibles d’entraîner la destruction de la navette au moment de sa rentrée dans l’atmosphère. Véritable prolongement du bras canadien, cette perche est munie de deux capteurs qui scruteront les tuiles du bouclier de protection thermique.

Un tel système d’inspection s’avère crucial lorsqu’on se rappelle les événements de février 2003, où une faille dans le bouclier avait causé une surchauffe et provoqué l’explosion de la navette Columbia, tuant ainsi les sept astronautes qui revenaient sur Terre.

Chantal Srivastava nous décrit le fonctionnement de la perche OBSS, ce nouveau fleuron de la robotique spatiale canadienne. Elle s’entretient avec Benoît Marcotte, gestionnaire du programme de la station spatiale internationale à l’Agence spatiale canadienne, Gaétan Forget, ingénieur en mécanique à la compagnie MDA et superviseur de l’assemblage de cette nouvelle perche OBSS au Laboratoire David Florida de l’Agence spatiale canadienne à Ottawa, Stéphane Ruel, ingénieur en aérospatiale la compagnie canadienne Neptec qui emploie 110 personnes dans la région d’Ottawa.

Écoutez le reportage

Hyperliens

Pas de décollage pour la NASA avant plusieurs jours
Site des Nouvelles de Radio-Canada.ca

Système de caméra laser - mission STS-114
Site de l'Agence spatiale canadienne

Agence spatiale canadienne
Site de l'Agence spatiale canadienne