Chargement...
Veuillez patienter.
    Le Point sur le monde  

 

Des électeurs blasés


 

Nous tenons le droit de vote pour acquis. Est-ce pour cela que nous sommes un peu blasés et que de moins en moins d'électeurs se déplacent pour aller voter? À titre d'exemple, seulement le quart des 18-24 ans ont voté lors des élections de l'an 2000. Jean-Pierre Kingsley, le directeur général des élections, a décidé de prendre une série de mesures pour simplifier la vie des électeurs. Ils pourront voter, en personne, au bureau de leur directeur de scrutin, et ce jusqu'au 22 juin. Les électeurs pourront aussi voter par la poste, en obtenant un formulaire par téléphone ou en le téléchargeant en visitant le site d'Élections Canada. Bref, les électeurs n'auront pas d'excuses s'ils n'exercent pas leur droit de vote le 28 juin. Reste à voir si ces mesures aideront à motiver des électeurs, plutôt désabusés, comme l'a constaté Marc Godbout.

Écoute du reportage de Marc Godbout

 



De Vancouver à Moncton



 

Nous avons choisi de vous présenter quatre familles, du Nouveau-Brunswick, de la Colombie-Britannique, du Québec et de l'Ontario. Ce sont des personnages attachants que nous vous présentons ce soir et que vous retrouverez tous les mardis soirs. Ils ont accepté de nous ouvrir leurs portes et de partager, au gré de leur vie, les 36 jours de cette campagne.

Écoute du reportage

 

 

 

Équipe Envoyer vos commentaires Pour s'abonner à notre liste d'envoie