Vos commentaires
Carnet d'adresses
Actualités scientifiques
Acheter une émission
Retour au menu principale
Émissions de la semaine Encyclopédie de A à Z
REPORTAGE  —  15 février 2004

 
Le chameau et le cheval

Les histoires du chameau et du cheval, depuis leurs origines, sont assez inattendues. Celle du chameau commence ici, en Amérique du Nord, il y a 45 millions d'années. Mais après être passé de la taille d'un lièvre à celle qu'on lui connaît, il est disparu de notre continent, il y a de ça 12 000 ans. Heureusement, avant cette disparition, il avait eu le temps de conquérir d'autres continents, où on le retrouve encore.

L'histoire du cheval est similaire, quoique plus mouvementée. Lui aussi a conquis les vieux continents. Mais il fut plus chanceux, car après avoir disparu d'Amérique, le cheval a pu revenir sur son continent d'origine, au 16e siècle, grâce aux conquérants espagnols.

Journaliste : Solange Gagnon
Réalisateur : Pascal Gélinas

Qui dit chameau pense pyramides, bédouins, zones arides. Comment imaginer ces animaux ailleurs que dans de vastes étendues de sable d'Asie ou d'Afrique? Pourtant, l'ancêtre du chameau a fait ses premiers pas en Amérique du Nord, il y a 45 millions d'années. À l'origine, il avait la taille d'un lièvre. Puis, il a commencé à grossir pour atteindre la taille d'une chèvre.

Il a continué à se transformer, et le cou s'est allongé. Cette espèce a vécu dans le centre des États-Unis, il y a 23 millions d'années. Il a également fréquenté le Yukon. En Amérique du Sud, il a donné naissance aux lamas et à ses cousins.

À la même époque, il a gagné l'Asie par la Béringie. De là, il s'est diversifié pour donner naissance au chameau moderne d'Asie et au dromadaire, que l'on retrouve surtout en Afrique. Pour les grandes tribus nomades, ce vaisseau du désert est vite devenu un compagnon indispensable. Ironie du sort, pendant qu'il prospérait dans les vieux pays, chez nous, en Amérique, à la fin de la dernière glaciation, le chameau disparaissait à jamais.

L'ancêtre du cheval, comme celui du chameau, est originaire d'Amérique. Il est apparu il y a 60 millions d'années. Sa taille se comparait alors à celle d'un Fox terrier, et l'extrémité de ses membres comprenait quatre doigts.

À cette époque, le paysage américain avait déjà commencé à changer. La chaîne des Montagnes Rocheuses était en formation, ce qui allait assécher le climat à l'est. Les prairies ont alors remplacé les forêts. Notre herbivore, pour s'adapter à cette nouvelle alimentation, a progressivement modifié sa morphologie. La taille s'est accrue, la face s'est allongée, le nombre d'orteils a régressé. Peu à peu, une forme ressemblant au cheval moderne a émergé. L'allongement de la jambe est remarquable. Ses orteils ont régressé, mais, en fait, c'est l'allongement de l'orteil central qui donne une jambe si longue. Le sabot est l'ongle qui a grossi.

Le cheval avait donc tous les atouts pour se lancer à la conquête des vieux continents en passant, lui aussi, par la Béringie. Loin de son lieu d'origine, le cheval se diversifie. Trois espèces de zèbres font leur apparition. Les trois espèces d'ânes existantes en sont également issues.

Puis, comme le chameau, le cheval disparaît d'Amérique, il y a 12 000 ans. Seules les populations de chevaux des vieux pays se maintiendront. C'est avec les conquérants espagnols que le cheval reviendra à son continent d'origine. Il a contribué à bâtir l'Amérique que l'on connaît.

Pour en savoir plus :

 


Nos émissionsNotre équipe
Radio-Canada.ca ©