Robert Hooke (1635-1703)

Mécanicien, physicien, astronome et naturaliste anglais, Robert Hooke est l’émule de Newton avant de devenir son adversaire. En effet, Hooke va lui reprocher d’avoir puisé dans ses travaux pour élaborer sa loi de la gravitation universelle, sans jamais le citer.

Hooke est le créateur de l’anatomie comparée des végétaux fossiles et vivants. Il est un véritable précurseur du transformisme, cette théorie de l’évolution selon laquelle toutes les espèces dérivent les unes des autres par des transformations successives. Ses recherches au microscope contribuent à l’essor de l’histologie, la science qui traite de la structure des tissus et des cellules. On lui doit aussi les premières observations sur le tissu cellulaire qu’il compile dans son ouvrage Micrographia publié en 1665.

Robert Hooke présente de nombreuses communications sur des sujets variés, notamment sur les taches du Soleil et de la Lune, les propriétés des cristaux et la composition de la lumière, et s’intéresse aux premières théories de la combustion en plus d’émettre la loi de l’élasticité en 1660.

En outre, on lui doit aussi de nombreuses inventions comme le régulateur pour le balancier des montres, plusieurs moyens de voler dans le airs, le thermomètre à alcool, etc.

C’est pourquoi Robert Hooke est considéré comme l’un des esprits les plus brillants du XVIIe siècle.

Pour en savoir plus :

En français :

Dictionnaire interactif des sciences et des technologies

En anglais :

Encyclopaedia Britannica

BBC



 

Fermer