La merveille sur la mer
On a attendu un ciel radieux pour mettre en branle le convoi.

(1 de 5)

En 1997, une armada de remorqueurs manœuvraient pour sortir de la baie de Bull's Arm une merveille technologique: la plate-forme pétrolière Hibernia.

Construite en cinq ans, au coût faramineux de 6 milliards de dollars, cet ouvrage représente pour les gens de Terre-Neuve une occasion grandement désirée. Non seulement elle assure du travail, mais fait aussi entrer de l'argent dans les coffres de l'état qui en a bien besoin.

Cependant, aussi spectaculaire qu'elle paraisse, aussi avancée qu'elle soit, cette plate-forme présente des dangers qu'il ne faut pas minimiser. D'abord pour l'environnement, et ensuite pour les humains qui y travaillent. Cette plate-forme se trouve dans l'une des mers les plus dangereuses du globe, l'Atlantique Nord.

Comment peut-elle répondre aux défis de la nature sans laisser transpirer ne serait-ce qu'une goutte de ce qui est l'un des produits les plus polluants au monde, le pétrole? Et sans mettre en danger la vie des humains qui y travaillent? SUITE >

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -