Mécanique des volcans

Comme il est impossible d'en être certain, les géologues devront rester sur le qui-vive. Une éruption peut survenir à tout moment. Selon le lieu de l'éruption, les géologues peuvent recommander la fermeture de certaines routes ou l'interdiction du sommet du volcan aux touristes.

Cependant, dans le cas du Kilauea, les autorités n'envisagent pas la nécessité d'évacuer un large territoire, car ils connaissent bien son comportement plutôt calme. Comme la lave produite par le Kilauea est extrêmement fluide, elle ne peut pas emprisonner des gaz, ce qui est un élément fondamental dans l'analyse que font les géologues de la situation.

De retour au laboratoire, on analyse soigneusement les échantillons. En attendant de résoudre le mystère de la lave disparue, David Sherrod vit pratiquement sur le terrain, à la recherche de fumerolles, de lave fraîche et de changements dans la structure du sol. Il en profite pour ramasser des échantillons de lave. De retour au laboratoire, les échantillons sont coupés en lamelles très fines, qu'on analyse ensuite au microscope pour en extirper tous les secrets. La composition minérale est-elle la même que d'habitude? Et la composition chimique? Y a-t-il beaucoup de bulles de gaz? Toutes ces informations sont soigneusement consignées.

 

Il reste encore beaucoup de choses à apprendre sur les volcans. Mais il y a une chose que les géologues savent déjà, c'est qu'il ne faut jamais prendre un volcan à la légère, même un volcan relativement prévisible, comme le Kilauea. En 1924, une éruption explosive en provenance d'un cratère maintenant inactif a projeté dans le ciel des tonnes de cendres et des roches énormes — comme celle que l'on peut voir sur la photo et qui pèse huit tonnes. Une roche semblable avait alors tué un journaliste. Vous comprendrez que l'équipe de Découverte ne s'est pas attardée plus longtemps sur les lieux.

 

Voici ce qui se passe au cœur du volcan : le magma arrive des profondeurs de la Terre jusqu'à la surface, par une longue conduite appelée cheminée. Quand il parvient à l'air libre, le magma change de nom : il devient de la lave.

Avant d'arriver à la surface, le magma transite d'abord par la chambre à magma, un réservoir situé à 7 ou 10 kilomètres de la surface. C'est ce magma qui semble s'être perdu en cours de route dans la nuit du 29 janvier. A-t-il coulé dans une nouvelle crevasse souterraine sous le Kilauea? Y a-t-il encore du magma dans la chambre?

 


Haut de page
Suite



Retour à Découverte Retour à radio-canada.ca